U

Utopia

Martin Asphaug • Norvège • 2004 • 85’

 

 

 

Nous sommes à la veille des élections. Lasse, qui dirige une station service mais rêve d'être pilote, va vivre 24 heures extraordinaires. Inspiré par huit partis politiques, écrit par six scénaristes et tourné par neuf réalisateurs, le film a germé de l'esprit de "Screenwriters Oslo", un collectif de jeunes scénaristes ou écrivains. "Nous ne voulions pas faire un film politique : ceci est un film sur les gens ; des gens qui changent". La plupart des gens vivent en Chine, mais alors qui vit en Norvège ?


Nous sommes trois à avoir vu ce film au festival de la Rochelle en Juin dernier. A la sortie du film, il nous a semblé évident qu’il fallait faire notre possible pour permettre aux Nazairiens de le voir. Nous étions emballées. Un long parcours du combattant a alors commencé.

En effet, ce film n’est pas distribué en France et seuls quatre festivals l’ont programmé à ce jour dans notre pays. Grâce à notre obstination et à l’aide de Rémy Sérillon, vous allez pouvoir en profiter. C’est un film drôle, un film rythmé.

Six scénaristes et neuf réalisateurs ont travaillé sur ce film. C’est un pari difficile car les films collectifs sont très difficiles à réussir. Il aurait pu en résulter un simple film à sketches mais c’est plus que cela, c’est un film à part entière. Chaque histoire se rattache à un lieu, une station service, et à un personnage (Lasse), le pompiste qui est le personnage commun à toutes les histoires. Ces récits mettent en fiction les huit partis politiques norvégiens représentés à l’assemblée nationale. Chacun d’entre eux   rentre en résonance avec les partis des différents pays européens. Ce n’est pas un film sur la politique mais c’est un film politique. Le message ne passe pas par un discours mais par des mises en situation. Il nous montre des personnes qui réagissent à des évènements de la vie quotidienne, leur façon de réagir manifeste des choix de vie. Tout y est léger, caustique, plein d’humour. Un vrai plaisir.

 

 

Florence Saffroy, Martine Jehanno, Hélène Le Guével •  VO

mars 2006